Vitória


Située entre Rio de Janeiro et Salvador, Vitória est une des trois îles capitales du Brésil. D’une superficie totale de 104 km², la ville de Vitória est en fait constituée de 34 îles et d’une partie continentale. Le climat qui prédomine est tropical, les températures moyennes maxima et minima sont respectivement de 30,4ºC et de 24ºC.

La population de Vitória était, le 1er juillet 2011, estimée à 330.000 habitants. La communauté d’agglomération du Grand Vitória dont font partie les villes de Serra, Cariacica, Viana, Vila Velha, Fundão e Guarapari comptait à la même date environ 2 millions d’habitants. Trois municipalités de l'agglomération sont plus peuplées que la capitale, Vitória : Cariacica (350.000 hab.), Serra (416.000 hab.) et Vila Velha (420.000 hab.). De toutes les capitales de l'Union, Vitória est la seule dans cette situation.

Une économie dynamique, dopée au gaz et au pétrole

La localisation de la ville est privilégiée du point de vue économique, ce qui confère un pouvoir attractif fort à ses entreprises. La proximité — à l’échelle brésilienne ! — avec les principaux marchés du pays impulsent une vitalité sans cesse croissante à l’économie locale. En effet, dans un rayon de 1000 km autour de Vitória se concentrent environ 62% du PIB national, représentant un marché de plus de 80 millions de consommateurs, dont une part significative dispose d’un pouvoir d’achat important.

Le dynamisme économique résulte, principalement, du haut degré de compétitivité de l’offre de services en commerce extérieur et en logistique, de la croissance du secteur du tourisme et de la construction civile. Comme ailleurs dans le monde actuel, le profil de Vitória se transforme, passant des activités industrielles traditionnelles (ameublement, marbre, métallurgie) à une diversification et un renforcement des activités de services (plus de 70% des emplois), de plus en plus liées à l’information et à la propriété intellectuelle (logiciels), comme l’intermédiation financière, le consulting, la haute technologie.

Le complexe portuaire de Vitória est le plus grand d’Amérique Latine. Par ses six ports, transitent un tiers des volumes de marchandises exportées du Brésil. Sa structure logistique complète, capable de traiter tout type de charge, constitue un atout de première importance pour le Grand Vitória. En particulier, le port de la Compagnie Sidérurgique de Tubarão (dont le groupe multinational Mittal est l’actionnaire majoritaire) et de Vale est le plus grand port maritime de transport de minerai de fer et de coke au monde. Ses trois terminaux, qui occupent une surface de 18 km², opèrent 24 heures sur 24 et peuvent charger jusqu’à 700 navires par an. Outre le minerai et le coke, les principales exportations sont l’acier (plaques et tubes), la cellulose, le café produit dans les montagnes de l’État d'Espírito Santo.

Enfin, la découverte récente de gisements de pétrole et de gaz naturel offshore commence à produire des impacts directs et indirects dans toute la région métropolitaine : augmentation des investissements, création d’emplois et expansion des activités portuaires.

La vie quotidienne à Vitória

Pour les Brésiliens, Vitória est une ville moyenne, voire petite. Elle en a à la fois les avantages et les inconvénients. Les distances y sont relativement courtes, mais il faut tout de même compter, par exemple, 15 km entre Jardim Camburi (sur le continent) au nord et la gare routière au sud, 15 km qui nécessitent parfois jusqu’à deux heures de trajet en bus ou en voiture. Le dynamisme économique de la région produit aussi ses effets négatifs : le parc automobile a explosé et les infrastructures n’ont pas suivi, d’où des embouteillages de plus en plus fréquents, notamment par temps de pluie ou lorsque des travaux, inopinés ou non, surviennent.

Sur le plan culturel, Vitória dispose d’une vingtaine de salles de cinéma. Ciné Jardins et Metrópolis offrent les programmes les plus représentatifs de la production nationale et internationale les plus intéressants (cinéma indépendant et des cinq continents). Un festival national de théâtre a lieu chaque année au mois d’octobre, qui se répartit sur les différentes scènes de la ville, au premier rang desquelles figure le vieux théâtre Carlos Gomes (régulièrement restauré).

Musicalement, Vitória voit passer toutes les pointures de la musique brésilienne mais, beaucoup plus rarement, des artistes étrangers. Compte tenu de la richesse de la musique brésilienne, ce n’est pas vraiment un problème.

Deux principaux musées, celui du MAES dans le centre historique de Vitória (quartier hélas malmené par un commerce débridé qui n’a que faire du patrimoine historique qui souvent l’abrite) et celui de la Vale (à côté du musée ferroviaire de Vila Velha) offrent un programme souvent de qualité et de niveau international (grâce au mécénat de nos chères multinationales...).

La vie nocturne ne se limite pas à un seul quartier. Outre le Triângulo das
Bermudas
(lieu de perdition de la jeunesse friquée) à Praia do Canto, d’autres spots comme la rua da Lama (la rue de la boue, en français) à Jardim da Penha, près de l’Université fédérale (UFES) ou a nova Lama à Jardim Camburi rassemblent principalement des jeunes qui vont de bar en bar et de botequim en botequim jusqu’à une heure avancée de la nuit.

Pour les gourmets, la spécialité incontournable de l’Espírito Santo est la moqueca capixaba, différente de sa voisine de Bahia. De nombreux restaurants, de tous les niveaux et pour tous les goûts, animent tous les quartiers de la ville le midi et, généralement, le soir.

Dans l’agglomération de Vitória, les plages sont nombreuses. Manguinhos a ma préférence, ses habitants ayant su repousser les assauts du bétonnage qui est la règle sur la majeure partie du littoral urbain brésilien.

Il faut le savoir, à Vitória le coût de la vie est élevé, bien souvent supérieur à ce qu’il est en France à qualité comparable. D’après l’IBGE (l’INSEE brésilien), Vitória serait la seconde capitale la plus chère du Brésil, après l’imbattable Brasília.

Pour en savoir plus

La région de Vitória : une métropole sans gouvernement - Cláudio Zanotelli

Mairie de Vitória

Gouvernement de l'Espírito Santo


Des photos de Vitória et de l'Espírito Santo sur mon Flickr

La ville de Vitória et la région

Les ports du Grand Vitória

Le carnaval de Vitória

Le carnaval de Manguinhos

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...