18 août 2009

Bases militaires américaines : le Honduras aussi

Marco Aurélio Garcia, le Marc Aurèle du Lula, na verdade un vulgaire conseiller ès-affaires étrangères, n’a pas toujours sa langue diplomatique dans la poche. Il y a quelques jours, il l’a encore sortie. Pour lâcher, comme ça, l’air de rien, que Zelaya avait confié au patron que l’avion qui l’expulsait de son pays, le Honduras, s’était posé sur une base militaire étasunienne. Et sans doute pas pour ravitailler, compte tenu de la distance entre Tegucicalpa et San José.

Il est comme ça, Marc Aurèle. Il aime bien se payer les ricains. À chaque occasion, il prend parti pour Chávez contre Bush hier, contre Obama aujourd’hui. Et il n’a pas forcément tort. Obama est un imposteur, il est toujours utile de le rappeler.

Il y a peut-être des lecteurs qui vont trouver que j’exagère, que j’en fais trop contre Obama. Pourtant, les informations, les faits — only facts, comme disent les ricains — sont têtus. L’équipe des Clinton en charge de l’Amérique latine fait son boulot. Son sale boulot. L’escale de l’avion militaire hondurien sur une base étasunienne en est un exemple de plus.

Pour lire l’article de la Folha sur le sujet, suffit de clicouiller ici.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...