04 janvier 2011

Dilma, Dilma, Dilma...

C’était samedi, Dilma est devenue la première présidente du Brésil. En assistant aux cérémonies devant mon téléviseur, je me suis demandé qui représenterait la France en l’absence de son Énormité.

En attendant d’avoir la réponse, j’ai particulièrement apprécié que Hillary ait succédé à Hugo Chávez à moins que ce ne fût l’inverse. Le protocole réserve parfois de drôles de tours.

Je me suis étonné de l’absence de Cristina K. Étonnant cette absence de cordialité entre femmes présidentes et voisines appelées à se rencontrer souvent, non ?
Et la France dans tout ça ? Eh bien c’est fort logiquement Alain Juppé qui s’y est collé, Rafales obligent.

Avec le meilleur d’entre nous, cette fois aucun doute, le contrat est in the pocket.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...