26 janvier 2011

Toda vida

Parmi les expressions qui m’ont intrigué lors de mon arrivée au Brésil, il y a « toda vida ». Non pas le « toda vida » qui signifie que c’est pour la vie, le « toda vida » que les chanteurs s’essoufflent à roucouler pour prétendre aimer pour la vie, la vie entière, la même personne, mais le « toda vida » qui vous indique qu’il vous faut suivre tout droit jusqu’à votre destination ou, du moins, vers un croisement important où vous aurez à changer de rue, de route.

La métaphore est certes claire, mais elle est tellement exagérée qu’elle en devient caricaturale. À moins de considérer que l’aventure est au coin de la route, que la mort peut nous surprendre là, à l’horizon de la rue, de la route où vous circulez.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...