05 février 2006

Histoire de requins

L’OPA de Mittal Steel sur Arcelor ne laisse pas indifférent au Brésil et à Vitória. C’est que Arcelor est l’actionnaire de référence de la principale entreprise sidérurgique brésilienne : la Companhia Siderúrgica Tubarão (CST), dont le site principal est Vitória. Arcelor contrôle aussi Vega do Sul, Belgo Mineira et Acesita.
Le 27 janvier, à l’annonce de l’OPA, les actions d’Arcelor Brasil ont bondi, sans surprise, de 14,2 % à la Bourse de São Paulo. Et le lendemain, dans la presse, les premières analyses évaluaient positivement les retombées d’une fusion Mittal Arcelor pour la sidérurgie brésilienne. Ce n’était cependant pas l’avis de chefs d’entreprise locaux qui me confiaient ne pas écarter un abandon à moyen terme du site de Vitória, Mittal ayant toutes les raisons de rapprocher de la Chine les centres de production tournés vers ce marché. Et ils imaginaient déjà le transfert en Inde de la majeure partie de l’actitivé sidérurgique brésilienne...
Mais, quoiqu’il arrive, et une fois que je vous aurais dit que Tubarão signifie Requin, comment ne pas sourire aux réactions de ceux qui en Europe, principalement, jouent les vierges effarouchées alors qu’ils avaient applaudi des deux mains et avec un large sourire, une semaine plus tôt, l’acquisition par Arcelor de Dofasco...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...