06 février 2006

Après le plombier polonais, la plate-forme d'exportation polonaise

La Folha de São Paulo nous apprend que le Brésil va inaugurer d’ici avril trois centres en Europe afin de développer les exportations des PME brésiliennes. Les trois villes retenues sont Francfort, Lisbonne et Varsovie. Si le choix de Lisbonne s’explique par la langue en partage et le dynamisme du marché ibérique, celui de Francfort est, de l’aveu même des responsables brésiliens, lié à l’organisation de la Coupe du Monde de football. Quant à Varsovie, il s’agit d’appuyer plus encore la déjà forte croissance des exportations vers l’Est européen (+ 55 % en 2005). Une fois de plus, la France est absente.
En quoi consiste une plate-forme d’exportation ? L’idée est de regrouper en un même lieu les installations logistiques de réception et stockage des produits, un show-room, des bureaux et des salles de réunion, le tout mis à la disposition des PME brésiliennes afin de leur faciliter toutes les étapes du processus, de la négociation à la livraison des produits. Un exemple à méditer côté français pour relancer la présence des produits made in France au Brésil ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...