20 avril 2006

Records

Les Brésiliens, c’est peut-être peu connu à l’extérieur, adorent détenir des records. Le plus long fleuve du monde, la plus grande forêt, la plus importante bio-diversité, le plus grand stade, le plus grand nombre de victoires au Mundial de futebol, entre autres, nourrissent le chauvinisme, voire le nationalisme, ambiant. Certaines mauvaises langues ajoutent à la liste les taux d’intérêt les plus élevés, le plus grand nombre d’homicides, le plus important coefficient de Gini (qui mesure le degré d’inégalité de la société). Qu’importe que tous ces exemples se vérifient, le fait est que c’est au Brésil que l’on revendique le plus haut et fort au monde cette catégorie de leadership. Mais Dieu n’est-il pas brésilien, comme on le dit ici ?

Une étude publiée aujourd’hui par NetRatinngs, menée dans 11 pays, nous apprend que les Brésiliens sont ceux qui ont passé le plus de temps en ligne en mars 2006, à savoir 19h et 24mn, dépassant d’une courte tête (6 mn) les Français. Et ce malgré les plus belles plages encombrées des plus beaux culs, les churrascos du dimanche les plus interminables, les embouteillages les plus monstrueux...

Puisque je parle de records et d’Internet, j’en profite pour indiquer que le Brésil vient, fin mars, de faire croître une fois de plus le nombre d’abonnements à Internet. Rien que de très banal et universel, puisque partout dans le monde le parc ne cesse d’augmenter. Deux chiffres : 14,1 millions de foyers connectés, dont les deux tiers en haut débit. Et cet autre record : la quasi totalité de ceux-ci déclarent leurs revenus en ligne, ce qui est de saison puisque nous avons jusqu’au 28 avril pour le faire.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...