22 août 2006

Miniatures

L’air de rien, un général, qui n’est rien moins que le plus haut commandant militaire britannique en Irak, Robert Fry, vient de forger un nouveau concept, celui de la « guerre civile en miniature ».

Et dire qu’un intellectuel brésilien aurait pu lui griller la politesse ! Un Brésilien qui, dans la cellule où il dirige ses opérations, médite sagement les leçons de Sun Tzu. En effet, nous le savons par la presse, L’art de la guerre est le livre de chevet de Marcola, réputé être le caïd en chef du Primeiro Comando da Capital (PCC).

Car, comme à Bagdad, même si sous une forme différente, c’est bien une guerre civile en miniature que se livrent le PCC et les forces de police de l’État de São Paulo.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...