21 octobre 2006

Duels

Enfin ! Enfin les rues de Vitória se sont-elles animées à 8 jours du second tour. Passeata et carreata, qui sont les manières de défiler respectivement à pied et en voitre, n’ont cessé de sillonner les quartiers de la ville. Même les drapeaux rouges frappés de l’étoile du PT étaient de sortie. Autant dire que les militants ont retrouvé des couleurs qu’ils n’avaient plus arboré depuis 4 ans.

Sur la plage de Camburi, les bénévoles de Fome Zero, le programme phare de l’ex-éternel-candidat Lula, avaient donné rendez-vous sous un chapiteau dressé pour l’occasion. J’en ai vu ressortir notre cher João Coser, ci-devant maire de Vitória, tout sourire. C’est dire s’il croit désormais à la victoire du chef de son parti ! Par la grâce des sondages, sans doute...

Mais l’événement du week-end, c’est Interlagos. Cela fait vroum-vroum sur toutes les chaînes de télévision. Et le duel Alonso Schumacher divise autant que le duel Lula Alckmin. Hier soir, sortant du circuit, quatre membres de l’équipe Toyota se sont fait braquer à un feu rouge, où ils ont eu la mauvaise idée de s’arrêter. Il y a eu des échanges de coup de feu. Avec la voiture qui se trouvait derrière. Coisas do Brasil...

Aux rugissements des moteurs, je préfère les déclamations théâtrales. Ce dimanche, s’achèvera la seconde édition du festival national de théâtre de Vitória. Une édition en gros progrès par rapport à la première. L’invitation faite au New-Yorkais Gerald Thomas a payé : Gerald s’est même fendu sur son blog d’un hommage appuyé au festival. Un acteur de sa troupe y a rebondi pour rendre un autre hommage, un hommage à la beauté de Maria Helena Signorelli, secrétaire à la Culture de la municipalité de Vitória. Lena est une amie, c’est dire si mon épouse et moi sommes contents pour elle !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...