29 décembre 2006

Objectif 5%

Le secrétaire au Trésor national brésilien, Carlos Kawal, a présenté sa démission. Comme le veulent les usages, pour des raisons « strictement personnelles ». Il avait accédé à ses fonctions en avril dernier, autant dire que ses raisons strictement personnelles s’apparentent à un brusque coup du sort !

Carlos Kawal était notamment chargé de la gestion de la dette publique. En allongeant les délais de remboursement de la dette intérieure et en diminuant la part des titres indexés sur les taux d'intérêt brésiliens, parmi les plus élevés du monde, il visait un allègement du poids de la dette, en ligne avec la politique économique menée par Antônio Palocci et, depuis l’automne, Guido Mantega.

Il faut donc chercher ailleurs les éléments du désaccord. Carlos Kawal défendait une diminution des dépenses publiques courantes. Du côté du président, le leitmotiv est la relance de la croissance, qui seule permettrait de concilier l’amélioration du niveau de vie des plus pauvres et les ambitions des élites. Pour atteindre dès 2007 un taux de 5%, au-dessous duquel le Brésil ne serait plus digne d’appartenir au BRIC, Lula a multiplié ces dernières semaines les séminaires et les réunions. Un plan aurait dû être prêt pour la cérémonie d’investiture. Il ne le sera pas. Lula prendra donc dix jours de vacances. Le temps pour ses ministres d’achever leurs travaux.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...