03 janvier 2007

Emmenez-moi


Mardi soir, journal télévisé de France 2, David Pujadas annonce le prochain sujet. Un immeuble de bureaux, vide depuis trois ans, est occupé par des mal-logés. Il s’agit, nous dit-il, d’une succursale d’une banque située dans le très chic quartier de la Bourse.

La caméra grimpe des escaliers, croise des hommes et des femmes les bras chargés de cartons, vole au passage quelques visages, entre dans une pièce et en ressort, puis se tourne soudain vers Julien, porte-parole de l’association Jeudi Noir, derrière qui est tendu au mur un immense drapeau brésilien.

Ce drapeau, unique objet dans une pièce vide, quelle drôle d’idée tout de même ! Signifie-t-il que le Brésil est, pour les Français, le pays de référence, lorsqu’ils pensent aux SDF ? Quel message subliminal Julien a-t-il voulu émettre vers les téléspectateurs français ? Que, comme le chante Charles Aznavour, « la misère serait moins pénible au soleil » ?

Décidément, ce début d’année me laisse perplexe...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...