15 février 2007

L’Amazonie remercie le Sahara

Un exemple de plus de l’interdépendance de nos écosystèmes nous est donné par l’étude de l’Institut Weizmann, dont rend compte un bulletin électronique de l’Ambassade de France en Israël.
« Il est connu depuis une dizaine d'années que l'existence de la forêt tropicale amazonienne dépend de minéraux fournis par la pluie et en provenance du Sahara. Cependant, par l'analyse de données de plusieurs satellites, le Dr Koren de l'institut Weizmann et ses collègues israéliens, britanniques, américains et brésiliens ont pu préciser que 56% de ces éléments (soit 50 millions de tonnes par an) provenaient de la vallée Bodele dans le nord du Tchad. L'importance de cette vallée comme source de minéraux est due à la forme et la géographie de la vallée. En effet, elle est flanquée de deux montagnes de basalte qui créent un cratère, forme optimale pour que les vents drainent le sable jusqu'à l'océan. »
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...