17 février 2007

Paulo

Paulo a commencé à travailler à l’âge de 8 ans, en vendant sucettes et autres confiseries sur les gradins du stade de football. Il a aussi ciré des chaussures, vendu des mangues, pour aider sa mère qui traversait une mauvaise passe. Aujourd’hui, à 55 ans, Paulo est l’heureux propriétaire d’un magasin d’articles de mercerie, de décoration et de tissus, dont le catalogue dépasse les 100.000 références.

Élevé ensuite par ses oncles, des petits commerçants, Paulo a commencé la fac mais ne l’a pas terminée, faute d’argent. Avec Márcia, son épouse, il a cherché dans quelle activité ils pourraient se lancer. L’étude de marché n’a pris que quelques jours, en arpentant les rues de Praia do Canto. Sa boutique est aujourd’hui une référence à l’échelle du Brésil. Son succès, il le doit aussi à ses employés, qui ne le quittent que pour fonder leur propre affaire.

Pour progresser encore, Paulo ne cesse d’observer le monde autour de lui, de visiter les foires nationales et internationales de son secteur, de faire parler les clients et les fournisseurs. Depuis 1999, il organise des cours de travaux manuels, une idée qu’il a trouvée aux États-Unis.

La retraite, Paulo n’y songe guère. Il espère travailler 40 ans de plus, 40 ans qui ne suffiront pas à mettre en oeuvre tous les projets qu’il a en tête. Longue vie, Paulo !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...