18 février 2007

23h10 : Estação Primeira de Mangueira sur le sambodrome

Après les deux nuits de défilé des écoles de samba du Grupo Especial de São Paulo, place aux choses sérieuses cette nuit et la suivante à Rio, serait-on tenté de dire. Au fond, il y a quelque chose d’injuste à privilégier les Cariocas, tant la Folia Paulistana a progressé. La seule vraie différence, non en terme de style mais de niveau de qualité, se résume désormais, à mon humble avis, à la notoriété. L’image de Rio fait rêver, mais Rio sera-t-il toujours Rio ?

De la même façon que je suis fidèle à Mocidade Unida da Glória (MUG) pour le Carnaval de Vitória, je serai fidèle à Mangueira pour le restant de mes jours lors du Carnaval de Rio. Serment de folião ! La nuit passée à Estação Primeira de Mangueira a laissé des traces.

Mangueira n’a pas été épargnée par les malheurs ces dernières semaines. Après 57 années passées à donner le ton — un record —, Jamelão devait laisser la place à Luizito. Il y a quelques semaines, le jeunot a fait un infarctus en pleine répétition. Finalement, il n’y aura pas de chanteur soliste, le choeur assurera pendant l’heure et quelque où Mangueira défilera. Un choeur renforcé, excusez du peu, par Emílio Santiago.

Ne loupez pas cette nuit, si vous réussissez à capter les images, les points forts de Estação Primeira de Mangueira : les chars allégoriques gigantesques, marque de fabrique du carnavalesco Max Lopes, dont l’un de 55 mètres de long s’inspire du Colisée de Rome ; Preta Gil en reine de la batterie ; enfin, mention spéciale, la comissão de frente dont la chorégraphie est signée Carlinhos de Jesus.

----------------

Grupo Especial : le groupe des meilleures écoles, l’équivalent de la première division en football
Folia Paulistana : le Carnaval de São Paulo
Folião: participant du Carnaval et, plus généralement, fêtard
Carnavalesco : metteur en scène du défilé d’une école de samba
Commissão de frente : groupe de danseurs qui ouvre le défilé d’une école de samba
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...