06 mai 2007

Zébu bourguignon

« J’ai le plaisir de transmettre à Votre Excellence, au nom du gouvernement et du peuple brésiliens, et en mon nom propre, mes compliments chaleureux pour la victoire au scrutin présidentiel de ce dimanche.
Je vous assure d’ores et déjà de ma ferme intention de travailler avec Votre Excellence au renforcement des liens historiques d’amitié qui unissent le Brésil et la France, qui ont bénéficié d’un nouvel élan ces dernières années, dans le cadre de notre partenariat stratégique.
Veuillez accepter mes voeux de succès dans la conduite des affaires de la nation française. »
Signé Luiz Inácio Lula da Silva, président de la République fédérative du Brésil.

Pour fêter cela — les liens historiques d’amitié qui unissent nos deux pays, et non pas la victoire de Son Excellence —, nous nous sommes retrouvés, deux couples franco-brésiliens et une responsable politique locale (PT) autour d’un (excellent) zébu bourguignon, les zébus constituant 80% du cheptel bovin national, fort de 200 millions de têtes.

Pour ceux d’entre mes lecteurs français vivant ici et qui ne seraient pas encore familiers avec la carte du tendre du zébu, je recommande pour les plats type bourguignon le músculo (7 reais le kg, moins de 3 euros).

Les Brésiliens ont voté comme l'ensemble des Français : 53% et des poussières pour Sarkozy. Je voulais dire « les Français du Brésil », vous m’aviez compris.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...