01 juin 2007

Angleterre Brésil

Quelle meilleure affiche qu’un match amical entre la nation qui a inventé le football et celle qui l’a perfectionné pour hisser le jeu au niveau des arts, pouvait rêver le stade mythique de Londres entièrement rénové ? Souvent, en pareille occasion, le spectacle n’est pas à la hauteur des espérances. Même si le match a été plaisant, cette neuvième rencontre Angletere Brésil en terre anglaise n’a pas échappé à la règle.

Jusqu’à la dernière minute, les Anglais ont cru, au point de chanter le God Save The Queen avant le temps additionnel, baptiser de la plus belle des manières le New Wembley. Hélas, pour la trop téméraire Albion, une tête de Diego a gâché la partie — comme le titre The Guardian — et a rendu justice au Brésil qui, assurément, ne méritait pas la défaite.

Lula, qui comme tous les Brésiliens, voit en Kaká l’actuel meilleur joueur du monde, faisait escale dans la tribune officielle au côté de la Reine, avant de reprendre le chemin de New Delhi où il espère cimenter un peu plus les relations inter-BRIC.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...