15 août 2007

La fin des haricots

Étrange sensation. Je me lève, vais à la fenêtre de mon bureau. Les retraités, torse nu, aux balcons de l’immeuble qui fait face ; les femmes de ménage, chiffons figés sur les vitres en cours de nettoyage ; les balayeurs de rue en uniforme orange de la municipalité ; les caniches blancs dans les bras de leurs mémères ; tous regardent dans ma direction.

Étrange sensation qui ne dure que quelques secondes, interminables. Tout le voisinage semble s’être arrêté pour me regarder. Suis-je en danger ? Pour le savoir, il ne me reste plus qu’à venir aux nouvelles. En évitant l’ascenseur. En vérifiant que l’électricité fonctionne dans l’escalier.

En bas, c’est la fête, l’ambiance bon enfant des churrascos dominicaux. Les femmes se racontent une histoire avec de grands gestes, les hommes leur répondent en plaisantant, les enfants courent dans tous les sens. Et, comme pour tous les churrascos, nous avons des invités. Aujourd’hui, les pompiers ! Un des locataires avait oublié, en sortant, une casserole de haricots sur le feu.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...