24 janvier 2008

Lumières

camisa vermelha
Seul au milieu de la foule, ce jeune homme, en chemise rouge et à la cravate blanche, ne passe pas inaperçu. Quand il se joint sur scène à ses partenaires de Jucutuquara, qui jou(iss)ent d’atouts dont il est dépourvu, il parvient pourtant à les éclipser sans difficulté. Pendant le Carnaval, il n’y a décidément pas d’âge pour faire des folies de son corps !

Alignés au fond de la scène, les chanteurs de Jucutuquara poussent, sans reprendre leur souffle, le samba de l’édition 2008 de leur enredo :

Vitória, c’est la démocratie
Une bataille pour couronner
De la plus belle des manières
En prose et en vers
La Liberté tant chantée
Une Révolution dans la création
La Connaissance assure la victoire
Des Lumières sur les ténèbres
Ainsi nous conduit la Raison


ferreira (844r)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...