15 novembre 2008

Le chiffre : 7,7 %

C’est le taux de croissance annuel de l’Espírito Santo, tel que l’a calculé et vient de le publier l’IBGE, pour 2006. Oui, 2006. Et cette même année, ce taux aurait été de 4 % pour l’ensemble du Brésil.

Autant dire que nous saurons si le Brésil est actuellement entré en récession d’ici 2 ans.

On ne le rappellera jamais assez, tous ces chiffres sont à prendre avec précaution, de quelque pays qu’ils émanent. C’est, par exemple, pourquoi l’annonce faite hier par les services de Mme Lagarde, selon lesquels l’économie française aurait connu au troisième trimestre une croissance de 0,14 % par rapport au trimestre précédent, frise le ridicule.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...