15 décembre 2008

Bientôt Noël

Souvent les camions, et parfois les voitures, clament leur foi à l’arrière de leur caisse, en lettres blanches au tremblé expressif. « Parle Seigneur pour que ton serviteur t’entende », me disait l’engin que je suivais, un semi qui venait de me refuser la priorité. Et je me demandais ce qu’il devrait nous dire, le Seigneur, s’il se mettait à haranguer les foules, au coin des rues Aleixo Neto et João da Cruz à Vitória ou perché sur un escabeau à Hyde Park.

Serait-il entendu comme le prétendait ce camionneur ? Il en aurait des choses à dire. Mais ces choses-là n’ont-elles pas déjà été dites ? Pour être entendu, il faudrait qu’il fasse un miracle indiscutable, diffusé en direct live ao vivo sur toutes les chaînes de télévision de la planète. Mais lequel ? Je n’en vois qu’un, capable de faire taire les sceptiques définitivement : en moins de temps qu’il en faut pour tomber de Charybde en Scylla, débarrasser la surface de la Terre de l’engeance humaine.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...