05 décembre 2008

Marolinha

Lá fora, a crise é um tsunami. Aqui, se chegar, vai ser uma marolinha.” : à l’extérieur, la crise est un tsunami. Si jamais elle parvient jusqu’ici, ce ne sera qu’une vaguelette. Cette prévision météo-sismologique, nous la devons à Luiz Inácio Lula da Silva.

Il n’est d’ailleurs pas le seul à le penser, 42% des Brésiliens partagent cet avis, 39% n’étant pas d’accord. Les autres s’en tapent le coquillard ou bien préfèrent s’abstenir.

Personnellement, je n’en pense strictement rien. Et d’ailleurs, si j’avais un avis, ça ne changerait rien à l’affaire. L’important, c’est que ce matin, en trempant ma tartine de gorgonzola dans mon café, j’ai enrichi mon lexique du joli mot de marola.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...