15 avril 2009

Le bon vieux temps

Ainsi, en France, Chirac serait en tête des personnalités politiques préférées des Français ! Avec 74% d’opinions positives, pas moins. Faut-il que l’actuel président les ai à ce point traumatisés et qu’ils ne voient aucune alternative à Sarkozy pointer le bout du nez, pour que les Français en viennent à regretter celui qui fut l’un de ses présidents les plus médiocres ?

Au Brésil, mis à la porte suite à une procédure d’empêchement, Collor est revenu par la fenêtre électorale au Sénat, où il occupe une place de choix. Lula, qui semble se résigner à laisser jouer l’alternance au lieu de modifier la Constitution, est déjà annoncé comme candidat en 2014...

Du Venezuela à la Russie, de Cuba à la Thaïlande, l’incapacité à inventer le futur, dont la nostalgie est un symptôme, semble universelle. Même les États-Unis, qui semblaient relativement épargnés, s’y mettent à leur façon, en créant des sortes de dynasties : les Bush, les Clinton... Les États-Unis vieillissent.

Ce n’est pas nouveau, les lendemains ont toujours fait peur. Mais, aujourd’hui, des défis inédits nous attendent, l’enjeu en est, sinon la survie de l’espèce humaine, du moins la transformation de nos civilisations selon un paradigme qui reste à inventer. La récente réunion du G20 a démontré l’incapacité des leaders, que l’on présente comme les plus puissants, à imaginer le monde de demain. Mais, face à la crise actuelle, leurs prédécesseurs feraient sans doute pire encore.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...