27 octobre 2010

Silence

Silence, silence blanc, silence de mort, cette mort lente qui hante, ce silence qui aplatit, qui empoigne le cœur et qui l’écrase, qui contraint, silence musique de mort qui appelle un sursaut, un réveil, un coup de blues ou une symphonie tonitruante, des accords qui glissent sur le manche d’une guitare ou des désaccords savants bossa nova, silence qui attend son heure, silence qui se sait plus fort que tous les coups de blues, toutes les symphonies, toutes les chansons, toutes les grandes orgues de l’appel à Dieu.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...