01 septembre 2011

Pays de merde


Selon des écoutes téléphoniques, Silvio Berlusconi aurait qualifié l’Italie de « pays de merde ». Si l’on a l’habitude de dire que, dans les pays vaguement démocratiques, les peuples ont le président ou le chef de gouvernement qu’ils méritent, je me demande dans quelle mesure on ne pourrait pas dire que les présidents ou chefs de gouvernement ont les peuples qu’ils méritent.

Que dire de la France de Sarkozy ? Et du Brésil de Dilma ? Je n’ai bien sûr pas les réponses !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...