10 février 2006

Couvre-feu

S’il y a quelques mois les maires de quelques villes de France ont cru bon instaurer un couvre-feu dans les circonstances que l’on sait, ce sont ici quelques caïds qui l’imposent sous la menace des balles chaque fois que l’un d’entre eux est abattu. Cela est arrivé ce matin dans deux quartiers de l’agglomération, São Pedro V à Vitória et Nova Rosa da Penha à Cariacica. Ce soir, la police militaire annonçait que tout était rentré dans l’ordre et que les commerces avaient pu ouvrir cet après-midi...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...