08 février 2006

A l'est du Brésil, du nouveau ?

Quel est le premier partenaire du Brésil dans le monde arabe et le second en Afrique ? L’Algérie. Aucun président brésilien n’a jamais autant voyagé que Lula, qui s’est donné comme objectif d’intensifier les relations commerciales et politiques, non seulement avec les pays dits développés, mais aussi avec les pays dits du Sud. Le voyage en Algérie, qui commence, ravive le souvenir des anciens sommets des pays non alignés, et les journalistes algériens qui ont interviewé Lula n’ont pas manqué d’y faire référence. Cela tombe d’autant mieux que c’est une occasion pour Lula de rappeler son passé de militant alter-mondialiste, mis en sourdine depuis que son gouvernement applique une politique économique généralement jugée orthodoxe.

Oscar Niemeyer, le génial architecte dont le nom restera à jamais associé à la création de Brasília, a été aussi longuement interviewé par un journaliste de El Watan. Bientôt centenaire mais toujours vert, il en profite pour régler quelques comptes : d’abord avec Lula dont il rappelle qu’il avait prédit le virage à droite, mais aussi avec les autorités algériennes qui ont laissé planter des arbres sur le site de l’Université de Constantine, qui est son oeuvre majeure en Algérie. Niemeyer toujours vert, je l’ai dit, mais pas forcément écolo !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...