12 mai 2006

Acre parfum de poudre

Je me suis frotté les yeux deux fois ce matin en consultant ma boîte à lettres électronique : le site armée.com relayait une dépêche de l’agence chinoise de presse Xinhua rapportant les dernières déclarations d’Evo Morales sur le processus de nationalisation en cours. Un site, non institutionnel comme il est précisé dans l’en-tête, mais tout de même bien un site qui fait son miel de l'actualité militaire.

Est-ce l’allusion faite par le président bolivien au territoire de l’Acre qui titille la rédaction de armée.com au point de la faire penser à une prochaine revendication territoriale ?

Selon Evo Morales, l’Acre aurait été acquis par le Brésil contre un cheval. Ce matin, Globo récusait cette pique en précisant qu’il en avait coûté, en 1903, deux millions de livres sterling. Et les éditorialistes, de plus en plus irrités, commencent à se lâcher. Ils ne parlent pas encore d’opération de représaille, mais leurs lecteurs ont moins de retenue. Les blogs où les Brésiliens épanchent leurs états d’âme se remplissent d’heure en heure d’appels à une intervention militaire...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...