11 juillet 2006

Novela présidentielle

Alors que la novela de la Coupe du monde est derrière nous, une autre novela a pris le relais, celle de l’élection présidentielle d’octobre. Le suspense sera-t-il aussi intense qu’avec Belíssima qui s’est achevée en même temps que la Copa ou Páginas da Vida qui lui a succédé ? Rien n’est moins sûr.

Deux enquêtes d’opinion, CST/Sensus et Datafolha, viennent de confirmer, coup sur coup, que Lula serait élu au premier tour. Son plus sérieux rival, Geraldo Alckmin, se situe autour de 30% des votes valides.

Notons, au passage, que la défaite de la Seleção face à l’équipe de France en ¼ de finale n’a eu aucun effet sur le cours de la campagne.

Quels rebondissements peut-on attendre d’ici le 1er octobre, date du premier tour ? La société brésilienne nous a habitués à produire des changements d’opinion aussi brusques qu’inattendus. Le référendum du printemps dernier sur le commerce des armes à feu en est l’exemple le plus récent : des rumeurs inoculées quelques jours avant le vote ont réussi à faire basculer la majorité en 48 heures.

Á défaut de rebondissements, une seule tendance semble pouvoir se dessiner. En deux mois et demi, la notoriété de Geraldo Alckmin, peu connu hors de l’État de São Paulo, devrait se renforcer, notamment dans le Nordeste. Cela ne signifie pas pour autant qu’il y progressera en popularité, les Nordestins s’identifiant plus volontiers avec Lula, dont ils se savent proches par les origines, les valeurs et le vocabulaire.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...