01 décembre 2006

Le nombre : 71,9

C’est, bien évidemment en années, l’espérance de vie moyenne des Brésiliens, calculée par l’IBGE en 2005. Soit une augmentation de 2 mois et 12 jours par rapport à 2004.
Principal facteur de gain, le taux de mortalité infantile a diminué de 14,3% entre 2000 et 2005.

Comme sur le plan économique, l’inégalité régionale est particulièrement marquée. C’est, sans surprise, dans les États du sud que l’on vit le plus vieux (74,8 années en moyenne en Santa Catarina) et dans le Nordeste que l’on meurt le plus tôt (66,8 dans le Maranhão).

Inégalité aussi entre les hommes et les femmes, les secondes vivant en moyenne 7,6 années de plus que les premiers.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...