26 mars 2007

Clichés

Si les Français et les Européens cultivent les clichés sur le Brésil et les Brésiliens, la réciproque est bien évidemment vraie. À l’occasion du cinquantième anniversaire du Traité de Rome, la Folha de São Paulo s’est amusée à en lister douze et à les illustrer par des exemples. Selon ce quotidien, être européen, c’est:

1. Ne pas manquer de congés (les 35 heures en France, six semaines de vacances en Allemagne...)

2. Payer beaucoup d’impôts et vivre dans des États-Providence

3. Déserter les églises malgré la proximité du Saint-Siège

4. Produire à la chaîne des tubes de l’été (Macarena, Asereje...)

5. Manifester contre la guerre en Irak et la guerre en général mais demander l’aide des États-Unis dès qu’il y a le feu dans l’arrière-cour (Balkans)

6. Prêter la même attention aux familles royales que les Américains à leurs stars

7. S’extasier sur des produits brésiliens de troisième catégorie (les Tribalistas en croyant que leurs paroles ont du sens, les tongs au point de les payer 30 euros...)

8. Légaliser le mariage ou l’union civile des homosexuels

9. Préférer aller travailler à bicyclette, à pied, en métro ou en bus au lieu de circuler en grosses cylindrées sur les autoroutes

10. Faire de leurs plages, qui n’ont ni sable fin, ni soleil, ni cocotiers, les endroits les plus en vue (St Tropez hier, Mykonos et Ibiza aujourd’hui)

11. Transformer en succès des films truffés de scènes pornographiques au lieu de les censurer (Intimité de Patrice Chéreau, Les Idiots de Lars Von Trier, Caligula de Tinto Brass...)

12. Faire des best sellers en librairie avec des livres du même acabit (La vie sexuelle de Catherine M. de Catherine Millet, Les Particules élémentaires de Houellebecq, Les âges de Lulu de Almudena Grandes, Intimité de Hanif Kureishi...)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...