16 mars 2007

Un gouvernement héroïque

Les ministres de son gouvernement sont des héros. C’est Lula qui le dit. Pensez donc, ces braves gens — brave, à entendre dans son sens originel — ne touchent que sept ou huit mille reais (R$) pour endosser le costume de ministre du gouvernement fédéral des États Unis du Brésil. Pour être précis, ils touchent 8.362,80 R$ (environ 3.000 euros). On comprend qu’à ce niveau-là de misère, Notre Brésident évalue le salaire de ses collaborateurs au pifomètre. On comprend mieux aussi pourquoi il est si indulgent avec eux.

Le raisonnement de Lula se veut imparable. Pour servir la nation, les ministres acceptent d’abandonner les postes à haute responsabilité et haute rémunération qu’ils occupaient dans le privé. Accepter de diviser par dix ses revenus, c’est tout bonnement, toujours selon Lula, accepter de payer pour être ministre.

Ce raisonnement tiendrait si l’on était en Suède ou en Finlande, où l’on démissionne pour avoir oublié de payer sa redevance audiovisuelle, où il est interdit de cumuler les postes ministériels et les jetons de présence aux conseils d’administration des sociétés anonymes, où les trafics d’influence sont clairement qualifiés en délits.

Ces propos ont été tenus alors que commence à se dessiner la nouvelle équipe gouvernementale. Rappelons-le, Lula a été réélu fin octobre et a débuté son second mandat le 1er janvier. À ce rythme, qui n’a rien du samba, le gouvernement devrait être au complet d’ici un mois.

La nonchalance est un des charmes du Brésil. Quand on se trouve du bon côté de la fracture sociale...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...