18 mai 2007

Un Brésilien président de la Banque mondiale ?

Depuis que Paul Wolfowitz a annoncé sa démission, les rumeurs quant à sa succession ont repris de plus belle. Le Brésilien Armínio Fraga était présenté la semaine dernière par le Nobel Joseph Stiglitz comme un des favoris sérieux. Mais c’était sans compter sur un autre démissionnaire, Tony Blair bientôt au chômage.

Alors qu’il était de tradition qu’un Étatsunien dirige la World Bank, la nomination de Tony serait un moindre mal pour Bush. Mais même dans ce cas, cette affaire marquerait une fois de plus la baisse de forme de l’Empire. La guerre perdue en Irak, la faiblesse du dollar, le déficit de la balance commerciale, la croissance du PIB au ralenti, décidément rien ne va plus chez les gringos. Au train où vont les choses, la Chine engrangera l’an prochain dans les stades de Pékin plus de médailles que les États-Unis et les doublera à la tête du monde avant 2010 !

Il n’y a pas si longtemps, un certain Alain Peyrefitte nous disait qu’on verrait ce qu’on verrait quand la Chine s’éveillerait. Avec sa gueule de père fouettard et ses sourcils en bataille, ce Peyrefitte ne me disait rien qui vaille, ses prédictions me paraissaient bien absconses.

Notez bien que si ma maman m’avait dit, quand j’étais enfant, que j’émigrerai un jour au Brésil, je ne l’aurais pas cru non plus !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...