09 octobre 2007

Pénétration des ordinateurs et des mobiles au Brésil

« Le Brésil est le pays où l’usage de l’ordinateur a le plus augmenté », titre la Folha de São Paulo. Selon le Pew Institute Research, des États-Unis, le pourcentage de personnes se frottant aux applications micro-informatiques serait passé, entre 2002 et 2007, de 22% à 44%, soit un gain de 22%.

En Amérique latine, le Brésil serait suivi, dans cette crise de croissance, par la Bolivie, qui serait passée de 31% à 46%.

Je me souviens de la difficulté que nous avions, instituts de sondage et utilisateurs de leurs études, à quantifier la pénétration en France de ces machines il y a quelques années. Parmi les raisons évoquées, figuraient la confusion que faisaient certains répondants avec les consoles de jeu ou la comptabilisation de machines depuis longtemps rangées dans des placards.

C’est donc avec une certaine circonspection que je découvre que la Bolivie, réputée être le pays latino-américain le plus pauvre, dépasserait depuis longtemps le Brésil quant à l’utilisation de PCs.

Ce qui est en revanche certain, c’est que les Brésiliens s’équipent de plus en plus, grâce au real fort et à une baisse ciblée des taxes, même si les prix sont excessivement chers par comparaison avec les prix pratiqués dans les pays dits développés. À l’approche du tout prochain Jour des enfants — férié, ce vendredi — et de Noël, les journaux et les écrans de télévision regorgent de publicités pour les tout derniers modèles disponibles ici. Du coup, tout le monde en rêve, jusqu’au sommet des favelas, dont l’équipement en machines d’occasion est loin d’être nul. La progression du parc informatique ne semble donc pas devoir s’arrêter de sitôt.

La même étude s’est penchée aussi sur le taux d’équipement en téléphones portables. À la différence des PC, les chiffres qui ressortent de l’analyse des questionnaires peuvent être confrontés à ceux des opérateurs et de leurs régulateurs. Il n’y a donc pas de surprise à lire que 64% des Brésiliens interrogés se disent équipés d’au moins un portable. Rappelons que le parc des téléphones mobiles actifs avait franchi la barre des 100 millions en début d’année.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...