03 novembre 2007

C’est Noël !

Depuis quelques jours, les illuminations de Noël ont fait leur réapparition dans les rues de Vitória. Huit ou neuf semaines d’avance, on ne saurait être trop prudent ! Et dans le même ordre d’idée, recommencent à fleurir aussi les publicités qui se concluent par « achète ton nouveau machin aujourd’hui, paye la première mensualité après le Carnaval ».

Je me demande s’il ne serait pas plus simple de diviser l’année en deux : la période de Noël et celle du Carnaval. Le reste est sans doute superflu.

Vu de Grenelle, tout ça ne semble pas sérieux. Et dire qu’à en croire certains les opinions publiques commencent à être sensibilisées à la grande question du siècle. Si une décision aussi facile à prendre que de limiter le gaspillage électrique des réveillons à deux ou trois semaines semble n’avoir effleuré personne ici, cela augure mal des décisions difficiles qu’il faudra prendre dans un futur proche.

Ce qui se passe à l’est de l’Atlantique n’est guère plus encourageant. Le Conseil des ministres de Sa Suffisance délocalisé en Corse ou le transbordement en décembre des chefs de gouvernement de l’Union européenne de Lisbonne à Bruxelles, sur l’insistance de Guy Verhofstadt, pour respecter la lettre du traité de Nice, en sont deux exemples particulièrement navrants.

----------------------------------
Ajouté le 14 novembre 2007.

Dans l’agglomération, la municipalité de Serra ne saurait se laisser distancer par Vitória. Un arbre de Noël d’une hauteur de 40 mètres, comportant 120.000 lampes, doit être installé à partir du 15 novembre et mis en service à partir du 26 novembre.

Au total, 627.000 lampes seront gaiement éparpillées dans les différents quartiers de la ville. Coût estimé des illuminations de Noël à Serra : environ 1,3 millions de reais (509.000 euros), hors investissements réalisés l’an dernier.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...