19 décembre 2007

Poker menteur

Des douze principaux chefs de bande de notre terrain de jeu favori — pas la blogosphère, mais ce terrain vague un peu bordélique qu’on appelle la Terre — la Frau Merkel est souvent présentée comme la plus volontariste en matière de préservation de l’environnement. Il pouvait être tentant de mettre ça sur le compte d’une hypersensibilité féminine pour tout ce qui touche à la (sur)vie de l’espèce, nous savons désormais qu’il n’en était rien. Si Frau Merkel tient à apparaître comme la bonne élève de la cour de récréation, c’est parce qu’elle souhaite préserver l’intérêt de ses constructeurs de jouets favoris, les Daimler Chrysler, Volkswagen, Ford, Opel et Bayerische Motoren Werke. Car, en se montrant exemplaire quant à la part des énergies renouvelables dans la matrice énergétique de son territoire privé, elle espérait épargner à l’industrie automobile allemande d’avoir à se conformer à une limitation des motorisations nationales.

Le masque est tombé ce mercredi, au moment où la Comission européenne a publiquement annoncé son intention d’infliger des sanctions aux constructeurs qui n’atteindraient pas les objectifs de réduction d’émissions de CO². « On fait là une politique industrielle au préjudice de l'Allemagne (...). Nous ne sommes pas satisfaits de ce résultat », a déclaré Frau la chancelière. Et pour un porte-parole du gouvernement, Thomas Steg, cette proposition « empêche l'innovation de l'industrie automobile, menace des emplois et ne représente pas d'instrument efficace en matière de protection climatique ».

Sur le tout dernier point, je suis entièrement d’accord avec Thomas Steg, cette proposition ne représente pas un instrument efficace en matière de protection climatique. Comme vous le savez, il n’y a qu’une solution digne de ce nom, l’interdiction universelle des véhicules automobiles privés. Faute de quoi le rationnement du pétrole se fera par le prix. Mais c’est peut-être tout le pari de l’Allemagne, mieux placée que la plupart des pays concurrents pour gérer cette sélection que les tenants du soi-disant libéralisme croient naturelle.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...