12 décembre 2007

Travailler moins pour gagner autant

Mario Pochmann est l’éminent président de l’Institut de recherches économiques appliquées (IPEA, selon le sigle brésilien). S’agissant du travail au Brésil, Mario lui prédit un futur radieux : la semaine de douze heures en trois jours. Et encore s’agit-il de ne pas commencer trop tôt : « Il n’y a pas de raison technique pour que quelqu’un commence à travailler avant l’âge de 25 ans. Principalement, parce que nous entrons dans une ère où l’espérance de vie dépassera les 100 ans. »

Il est vrai que, si Dieu lui prête vie jusque là, Oscar Niemeyer fêtera ce samedi son premier centenaire et qu’il n’a jamais eu autant de projets en tête et sur ses tables à dessin.

La durée moyenne de travail hebdomadaire (tous emplois confondus) étant de 29,9 heures aux Pays-Bas et de 33,7 heures aux États-Unis, il n’est pas impossible qu’elle soit de l’ordre de 12 heures au Brésil. Mais, de même que la moyenne des revenus peut cacher des écarts faramineux, celle des heures travaillées masque au Brésil la même dispersion.

Rappelons que la durée maximale légale de travail au Brésil est de 44 heures.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...