28 février 2008

Rien à signaler

manguinhos 2008 (595r)

« Rien à signaler », c’est peut-être ça le comble du blogueur, poster un billet pour ne rien dire, exhiber la photo d’un ciel bleu barré par la diagonale d’un câble noir, comme le panneau indicateur du RAS.

Rien à signaler, cela peut paraître tenir du foutage de gueule alors que les nouvelles ne sont pas toutes bonnes. Et, d’ailleurs, qu’est-ce qu’une bonne nouvelle ? Est-ce que le communiqué par lequel Vale, portée par la hausse des matières premières, annonce une croissance de 50% de son bénéfice (à 20 milliards de R$), est porteur d’une bonne nouvelle ? Sans doute pour les actionnaires de Vale. Peut-être moins pour les consommateurs qui ignorent tout de ces jeux, mais qui ont du mal à joindre les deux bouts.

Rien à signaler. Je me suis levé en pensant à Ingrid. Bouleversé par la confirmation de ce qui se pressentait. Et puis, allez savoir pourquoi — l’impardonnable manque de sérénité ? —, je me suis laissé emporter par un sentiment de colère, la pensée que des salauds accordent des circonstances atténuantes aux FARC, la pensée que pour ces salauds la prise d’otages par des guérilleros puisse être une bonne nouvelle.

Rien à signaler. Sur la photo, le ciel est bleu, à peine voilé par un nuage de haute altitude. La vérité, c’est qu’il a plu toute la journée.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...