27 février 2008

Tout fout le camp

À défaut de vous dire où va le Brésil, je puis au moins vous dire où sont allés les Brésiliens qui sont sortis de leurs frontières par la voie des airs. En 2006 et en 2001, par exemple.

Les chiffres fournis par Embratur, pour les dix principales destinations, montrent un curieux phénomène : une forte croissance, sauf vers le France. Les élites brésiliennes omettraient-elles de transmettre à leur progéniture le goût de la France éternelle ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...