08 mars 2008

Crispations hispano-brésiliennes

Mieux vaut, pour les Brésiliens, ne pas être jeune, belle et d’ascendance africaine lorsqu’ils prétendent faire leur entrée dans l’Espace de Schengen par Madrid Barajas. C’est ce que semblaient dire quelques uns des 600 Brésiliens qui ont été refoulés par les autorités espagnoles, depuis le début de l’année.

Mais ce qui a étonné, voire choqué, ici, c’est lorsque des doctorants et des professeurs se sont vus renvoyer manu militari là d’où ils venaient, alors qu’ils étaient munis de leur invitation à participer à un congrès international se tenant en Europe.

Depuis hier, le gouvernement brésilien a décidé, en représailles, de durcir les contrôles d’entrée au Brésil pour les Espagnols. À Salvador, sept d’entre eux ont aussitôt fait les frais de cet accès de mauvaise humeur.

Si vous venez au Brésil, vérifiez que vous avez un billet de retour, l’adresse (hôtel, amis ou parents) où vous résiderez, et surtout une somme d’argent suffisante. Quelle somme ? De l’ordre de 70 dollars par jour au minimum, mais cela n’est donné qu’à titre indicatif et ne saurait garantir votre entrée.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...