30 juin 2009

Passagers de troisième classe

Cela devrait étonner, mais cela étonne-t-il ? Le traitement accordé à l’accident de l’Airbus de la compagnie yéménite Yemenia Airways par la presse française est loin de se situer au même niveau que celui de l’Airbus de Air France qui il y a un mois s’est abîmé près de l’archipel de Saint-Pierre et Saint-Paul.

Certes, dans le second cas, la compagnie était nationale. Mais dans le premier, il y avait plus de passagers français.

Je ne peux évidemment pas croire que c’est la couleur de la peau de ces dernières victimes qui explique ce moindre intérêt.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...