09 septembre 2009

Turbulences au lendemain de la visite de Monsieur Sarkozy au Brésil

Monsieur Sarkozy est venu, a vu Lula et... n’a rien obtenu. Et pourtant que n’a-t-on entendu chanter le coq en chef et les coquelets depuis deux jours !

Dans les faits, nous en sommes exactement au même point que celui résumé dans mon billet précédent. Lula a répété à Sarkozy ce qu’il avait déclaré la veille de sa visite aux journalistes de TV5 Monde, à savoir sa préférence personnelle. Quand on connaît l’immense faculté qu’a Lula de se contredire d’un jour à l’autre, ce n’est déjà pas si mal, me direz-vous. Bref, Dassault n’a certes pas perdu le contrat de ses rêves. Mais ne l’a pas non plus encore gagné.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...