16 juillet 2011

Le nombre du jour : 37

Chaque jour, 100 personnes sortent des prisons de l’État de São Paulo, tandis que 137 autres y sont incarcérées.

Le solde de 37 prisonniers de plus par jour non seulement aggrave la surpopulation des prisons mais crée dans le capitale un nouveau Carandiru, en référence à la Maison d’arrêt de São Paulo dans le quartier du Carandiru, désaffectée en septembre 2002 après de graves émeutes et longtemps considérée comme la plus grande prison de l'Amérique latine.

Le complexe pénitentiaire de Pinheiros, dans la zone ouest de la capitale, dispose de 2.056 places et abrite actuellement environ 5.200 prisonniers. Hortolândia, dans la région de Campinas, a vu apparaître ce que l’on appelle un Carandiru caipira (paysan, en français). Dans cette ville, les deux pénitenciers et les deux centres de détention provisoire comptent 6.100 prisonniers dans un espace conçu pour 2.610 personnes.

Pour une population d’environ 190 millions d’habitants, le Brésil compte environ 500.000 prisonniers, les États-Unis (dont la population approche les 310 millions) 2.300.000 (plus que la somme des agglomérations de Lyon et Marseille...) et la France un modeste 65.000, ce qui ne signifie pas pour autant que les conditions de détention y soient meilleures. Mais cela est un autre débat...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...