01 juin 2012

Tableau de bord économique du Brésil – PIB

Les chiffres ont tardé à être publiés. C'est souvent le cas lorsqu'ils sont mauvais. Donc, le PIB du Brésil aurait crû de 0,2% au premier trimestre de 2012 par rapport au trimestre précédent et de 0,8% par rapport au premier trimestre de 2011. Pour le gouvernement brésilien qui, il y a peu encore, prétendait devoir échapper à la crise mondiale, ce n'est pas une bonne nouvelle et un obstacle de plus à l'objectif de réduction de la misère, objectif présenté comme majeur par Dame Dilma. C'est qu'un taux de croissance aussi faible a pour corollaire une légère diminution de la richesse per capita.

Une fois de plus, comme pour toutes les statistiques économiques, au Brésil mais aussi ailleurs, ces chiffres sont à prendre avec des pincettes. La méthodologie et le poids de l'économie informelle étant ce qu'ils sont, tous ces nombres n'ont qu'une valeur relative, à savoir que toutes choses étant égales par ailleurs, la richesse produite par le Brésil n'aurait augmenté que de 0,2%.

Quoiqu'il en soit, ce taux de 0,2% est en ligne avec le recul de la production industrielle observée depuis plusieurs mois. Et il s'explique aussi par une diminution des exportations, notamment de minerais, vers la Chine, dont la croissance ralentit, elle aussi. En revanche, la consommation augmente, grâce à des mesures de relance (réduction de certains impôts) et à la baisse tendancielle des taux d'intérêt, favorisant le crédit à la consommation.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...