09 juillet 2012

Pourquoi 2052 ?

Pourquoi 2052 ? Pour deux raisons. D'abord, à cause de 1972. Ensuite, pour des raisons qui me sont tout à fait personnelles.

1972, donc, pour commencer. C'était il y a 40 ans. Ils sont plusieurs à tenter de me convaincre que ça a été une grande année pour la musique brésilienne. Cette année-là, sont sortis le Acabou Chorare des Novos Baianos, le Transa de Caetano et, surtout, le Clube da Esquina de la bande de copains emmenée par Milton Nascimento et Lô Borges. À l'époque, disent-ils, les Novos Baianos, Caetano, Milton et Lô n'avaient pas encore été mythifiés. D'où leur petit jeu : identifier les musiciens et chanteurs brésiliens d'aujourd'hui qui dans 40 ans – soit en 2052 – seront les nouveaux piliers de la MPB, pour garder la même étiquette au rayon musique. Alors ils se risquent à lancer des noms, comme on lance des dés, sur le plateau de leur petit jeu. Aujourd'hui sont sortis les noms de Marcelo Jeneci, Tulipa Ruiz, Rodrigo Campos, André Mehmari et Criolo...

Ensuite, je peux de moins en moins le cacher, j'aurai 100 ans en 2052. Façon de parler, car je ne miserai pas un real sur ma survie à cet horizon encore lointain. Je serai quoi en 2052 ? Sans doute pas un petit vieux ratatiné dans son fauteuil roulant hantant les couloirs d'une maison de retraite. Au choix, je serai en train de pourrir six pieds sous terre au Cemitério da Paz, où une concession m'attend, ou bien l'on aura dispersé mes cendres au milieu de la traversée du Tage entre Alcochete et Lisbonne – une option qui me tente, mais qu'il va falloir confirmer avant que la faucheuse ne me prenne au dépourvu.

Et donc, comme je ne serai pas là en 2052, je me dépêche de les écouter, les Marcelo Jeneci, Tulipa Ruiz, Rodrigo Campos, André Mehmari et Criolo. Et les autres, de la même génération. Préférence personnelle : Rodrigo Campos entre ceux de cette petite liste. Et puis, surtout, Lucas Santtana, avec son dieu qui dévaste mais qui guérit aussi. Mon pari, qui vaut bien celui de Pascal.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...