25 novembre 2007

Se situer

Si je n’ai pas l’habitude de me livrer au jeu des tests, je viens de faire une exception. Pour deux raisons : d’abord parce que l’invitation m’a été faite par l’une des plumes électroniques les plus sensibles de ma blogosphère, Miss Louladekhmissbatata, ensuite parce que répondre aux questions de The Political Compass nous donne le moyen de faire le point, capitaines que nous sommes sur la grande mare aux canards de nos vies désordonnées.

Certaines questions n’appellent pas de réponses évidentes. Un exemple : « Controlling inflation is more important than controlling unemployment? » L’inflation handicape plus les favelados que les classes A et B. Ainsi, quand sévissait l’hyper-inflation, les plus pauvres n’avaient d’autre choix que de dépenser le jour même de leur paie ou de leur gain l’intégralité de leurs revenus, autrement dit de les convertir en riz et en haricots noirs, tandis que les plus riches avaient toute latitude pour les placer sur des comptes en dollars rémunérés ou, pire encore pour l’économie nationale, à l’extérieur. Par ailleurs, aucun gouvernement n’a la capacité de créer des emplois, d’un coup d’un seul, sauf à en faire des bouche-trou qui ne correspondent à aucune nécessité. Par conséquent, j’ai choisi de répondre que j´étais plutôt d’accord avec cette assertion.

Au bout du compte, mes coordonnées sont, selon The Political Compass, -7,0 (Economic L/R) ; -5.08 (Social Libertarian/Authoritarian), ce qui me place en bon voisinage, quelque part entre Nelson Mandela et Miss Loula.



Si vous aussi souhaitez évaluer vos positions, cliquez ici. Et, si le coeur vous en dit, faites-nous savoir où vous vous situez.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...