09 août 2006

Les sondages se suivent et se ressemblent

À moins de deux mois des élections, Lula augmenterait légèrement son avantage face à son principal rival, Geraldo Alckmin, dont une partie des électeurs aurait basculé en faveur de Heloísa Helena, selon le dernier sondage Datafolha.

Scandale des sangsues, troisième vague d’attaques du PCC, rien ne semble devoir affecter sérieusement les positions des trois favoris. Mais, je le répète, l’opinion publique brésilienne a déjà démontré sa versatilité dans les derniers jours d’une campagne, sous le coup de chocs émotionnels et de folles rumeurs.

Le 1er octobre, seront aussi élus les députés fédéraux et d’État, ainsi que les gouverneurs. C’est à Vitória, comme dans le reste du pays, la campagne la plus visible. Plus que les murs, ce sont les voitures qui se couvrent d’affiches et les grandes artères de drapeaux aux couleurs de candidats inconnus, brandis par des centaines de volontaires, généralement des fidèles des diverses sectes évangéliques qui n’ont pas leur pareil pour mobiliser au profit de leurs douteux pasteurs.

Quant à savoir quels partis se cachent derrière les candidats, c’est une autre paire de manches. Très rares sont les matériels de campagne où apparaissent les logos des partis ou leurs simples acronymes. À quoi bon quand on sait que, au Brésil, la plupart des politiques changent de parti comme de chemise...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...