03 janvier 2008

Brésil 2007 en chiffres

Les informations ici rassemblées seront complétées et mises à jour au fur et à mesure de la publication des études, bilans et autres statistiques concernant l’année 2007.

Population
L’IBGE affiche une évaluation en temps réel de la population brésilienne, fondée sur le recensement d’avril 2007 et des études sur la mortalité et la natalité. Au 31 décembre 2007, les Brésiliens étaient, sur cette base, environ 185.900.000.

En savoir plus...

Emploi
Selon le ministère du Travail, les créations nettes d’emplois formels, hors emplois domestiques, ont été de 1.617.392, soit une augmentation de 31,6% par rapport à la même période de 2006. Le secteur des services est celui qui a le plus contribué à ce résultat (587.000 postes), suivi du commerce (405.000), de l’industrie (395.000), de la construction civile (177.000) et de l’agriculture (21.000).
Plus d’un tiers des emplois créés l’a été dans l’État de São Paulo. Ensuite viennent les États de Minas Gerais, Rio de Janeiro et Paraná.
Fin 2007, 29.281.974 personnes disposaient du livret de travail (carteira assinada). Le secteur des services employait près de 11,7 millions de ces personnes.

Fin novembre, le taux de chômage était de 8,2%.

Inflation
Il existe plusieurs indices mesurant l’inflation.

L’indice général des prix du marché (IGP-M) marque une augmentation de 7,75% en 2007, soit plus du double qu’en 2006 (3,83%) – source : FGV.

L’indice des prix de détail (IPA) a augmenté de 9,19% en 2007 – source : FGV.

L’indice des prix au consommateur (IPC) a connu une hausse de 4,38%. De toutes ses composantes, c’est un des aliments de base du régime brésilien, l’haricot noir, qui a le plus augmenté (+149,5%), suivi par l’avocat (+127,2%), le lait en poudre (+43,8%), le citron vert (+41,3%) et la pomme de terre (+40,3%) - source : FIPE.

L’indice nationale de la construction civile (INCC) s’est élevé de 6,04% - source : FGV.

Change
À la clôture de la dernière séance de la Bourse de São Paulo, le dollar cotait 1,7770 R$, et l’euro 2,6265 R$.

En 2007, la chute du dollar par rapport au real a été de 16,8%.

Réserves monétaires
Pour la première fois de son histoire, les réserves du Brésil ont atteint fin 2007 environ 181 milliards de dollars – source : Banco Central.

Croissance
Selon la dernière révision publiée par l’IBGE le 9/12/2008, le taux de croissance de l’économie brésilienne a été de 5,7% en 2007, soit la meilleure performance depuis 2004 (5,7%).
En valeur, le PIB brésilien a atteint 2,558 milliards de reais (R$), avant révision.
Par habitant, le PIB a crû de 4%, à 13.515 R$, avant révision.
Le secteur des services représente 65,8% de l’économie nationale, l’industrie 28,7% et l’agriculture 5,5%.

Échanges commerciaux
En 2007, le commerce extérieur du Brésil a totalisé 281,26 milliards de dollars, avec 160,65 milliards de dollars (+16,6% / 2006) pour les exportations et 120,61 milliards de dollars (+32%) pour les importations, réalisant un excédent de 40 milliards de dollars, en augmentation de 13,8%, selon le ministère brésilien du Développement, de l'Industrie et du Commerce extérieur.

Les échanges commerciaux entre le Brésil et la Chine ont atteint 23,367 milliards de dollars en 2007, soit une hausse de 42,55% par rapport à 2006.

La Chine a supplanté l'Argentine pour devenir le deuxième exportateur du Brésil après les Etats-Unis, en exportant 12,618 milliards de dollars de produits vers le Brésil, soit une hausse de 57,9% par rapport à 2006.

La Chine a été le troisième importateur du Brésil après les Etats-Unis et l'Argentine en important 10,749 milliards de dollars en 2007, soit une hausse de 27,9% par rapport à 2006.

Agriculture
Selon l’IBGE, la récolte 2007 de céréales, légumineuses et oléagineuses a atteint 133 millions de tonnes (+13,7% / 2006), établissant un nouveau record (anciennement 123,6 MT, en 2003).
Les surfaces cultivées, correspondant à cette production, ont représenté 45,4 millions d’hectares (-0,4%), dont 20,6 millions pour le soja et 9,2 millions pour le maïs.
La production de canne à sucre a atteint 515,3 MT, sur 6,7 millions d’hectares.

Industrie
À 6%, le taux de croissance de l’industrie a été supérieure à celui de l’économie brésilienne – source : IBGE.

Selon l’Association nationale des constructeurs, la production du secteur automobile a atteint 2,97 millions de véhicules, soit une hausse de 13,9% par rapport à 2006.
La croissance des ventes, sur le marché intérieur, a été de 27,8% pour les véhicules automobiles et utilitaires légers (2.460.000). Fiat est resté le leader du marché (25,94%), devant Volkswagen (22,97%), General Motors (21,29%) et Ford (10,55%). Honda, Peugeot, Renault et Toyota ont obtenu chacun moins de 3% du marché. De l’ensemble de ces véhicules, environ 85,6% étaient flex-fuel.
Les exportations ont atteint 13,2 milliards de dollars en 2007, soit une hausse de 8,7%.

Entreprise emblématique du secteur aéronautique, Embraer a livré un nombre record d’appareils : 169. De plus, au 31/12/2007, son carnet de commandes totalisait 18,8 milliards de dollars.

Biens de consommation courante
La consommation brésilienne de produits cosmétiques a progressé de 13% entre 2006 et 2007, atteignant un volume de 19,8 milliards de dollars, contre 18,2 milliards l’année précédente. En 2006, le Brésil était devenu pour la première fois le troisième consommateur mondial et avait devancé la France – source : Chambre de commerce France Brésil.
On compte aujourd'hui au Brésil plus de 1 500 entreprises actives sur le marché des cosmétiques, dont plus de 61% (1 003) sont situées dans la région Sudeste – source : Association brésilienne de l'industrie de l'hygiène personnelle parfumerie et cosmétiques.

Tourisme
Les dépenses effectuées par les touristes étrangers ont atteint 4,5 milliards de dollars, pour la période allant de janvier à novembre. La prévision pour l’année complète est d’environ 5 milliards de dollars (+15% / 2006) – source : Banco Central.

Télécommunications
Selon l’Anatel, les opérateurs brésiliens comptabilisaient 121 millions de téléphones mobiles en service, fin 2007. Environ 80% d’entre eux sont prépayés. Le leader du marché est Vivo (27,6%), suivi de TIM (25,9%), Claro (25%), Oi (13,1%) et Brasil Telecom (3,6%).
Comme pour la plupart des indicateurs, les disparités régionales sont très fortes : 1,14 appareil par habitant dans le District Fédéral, 67,5 mobiles pour 100 habitants dans l’État de São Paulo, 25,5 pour 100 habitants dans le Maranhão, État le moins équipé du Brésil.

Nombre de personnes disposant d’un accès à Internet à domicile : 32,1 millions (+45,5% / même période de 2006) – source : Ibope/NetRatings, novembre 2007.
Nombre de personnes se connectant à Internet au moins une fois par mois de chez soi : 21,5 millions (+ 49,1% / même période de 2006) – source : Ibope/NetRatings, novembre 2007.

Cinéma
Quelques données ici.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...