08 août 2021

Nous ne vieillirons pas ensemble

Quand on faisait la route entre Limoges et Paris par la nationale 20, on s’arrêtait à Vatan pour déjeuner. Le père se garait devant un troquet et la mère allait y demander si on pouvait s’installer à une table pour bouffer nos casse-dalles et commander des boissons. Échange de bons procédés, à ce qu’il paraît. Une année, il a fallu renoncer à ce scénario bien rodé. Vérification faite sur IMDb, c’était en 1972. Ça me pose un problème parce qu’en 1972, il y avait belle lurette qu’on ne faisait plus la route Limoges Paris. Et pourtant, un dénommé Pialat faisait tourner Jean Yanne et Marlène Jobert à Vatan, la bien nommée.

En ce qui concerne les parents, ils auraient pu décider de ne pas vieillir ensemble bien avant 1972. Cela aurait sans doute mieux valu. En tout cas, ça aurait fait mon bonheur. Les disputes parentales me cassaient les couilles. Moi qui aimais par dessus tout ma petite tranquillité à la maison, histoire de lire mes bouquins de science-fiction sans retomber sur terre et d’écouter ma musique, c’est-à-dire celle que j’écoutais sans avoir besoin de mettre le casque, j’aurais préféré planer à l’abri dans ma piaule sans être dérangé par des éclats de voix.

Ça me pose vraiment un problème cette histoire de dates. J’ai beau me ramoner le ciboulot, rien ne colle. Qu’est-ce qu’on aurait bien pu faire pour se retrouver à Vatan en 1972 ? Mais bon, il faut toujours s’arranger avec la mémoire. Ou bien se dire que le calendrier n’est pas calé sur la réalité. Ou bien que la réalité n’est pas calée sur le calendrier.

Après 1972, quelques années après pour être franc, Pialat est devenu un de mes réalisateurs de films favoris. Surtout parmi les Français. En revanche, je n’ai jamais vu « Nous ne vieillirons pas ensemble ». Paraît que je vais pouvoir, puisque l’ensemble de la production cinématographique de Pialat va ressortir prochainement en salle. Pialat, l’Anaxagore du cinéma, selon Libé. Va falloir que je me rencarde sur Anaxagore sur Wikipédia.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus ;
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire" ;
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL ;
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien "S'abonner par e-mail", être assuré d'être avisé en cas d'une réponse ;
4) Cliquer sur Publier enfin.

Et parce que vos commentaires nous intéressent, merci de prendre la peine de nous faire part de vos opinions et de compléter ce billet par vos informations !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...